Sortie dans les Hautes Alpes – 15 et 16 Juin 2013

Ce week-end se tenait une sortie dans les Hautes Alpes avec le GACK. Pascal, Julien et Patrick étaient présents pour le CKO et une quinzaine de kayakistes sont venus côté Grenoble. Les niveaux d’eaux étaient très élevés suite à une semaine chaude et le soleil était globalement au rendez-vous, mis à part samedi après-midi où le ciel s’est couvert un tantinet.

Nous avons commencé la navigation par le parcours classique de la Guisane, ce qui représentait un bon échauffement. De nombreux rafts se trouvaient à embarquer en même temps que nous à Monêtier, mais cela n’a pas été gênant vu la vitesse de la rivière et l’impossibilité pour les rafts de stopper. En effet les stops étaient petits au vu du niveau d’eau, mais la descente s’est bien déroulée globalement, mis à part pour Gilles de Grenoble qui a baigné et a fissuré son bateaux en cinq endroits.

L’après-midi, nous nous sommes orientés vers la magnifique vallée de la Clarée, pour pratiquer le parcours classique. Là aussi le niveau d’eau était bien haut, et un petit groupe est resté en aval de la première partie qui comprenait une portion de 4 avec volume, branches et quelques pleureurs!
Ce fût l’occasion rêvée pour Patrick de faire sont entrée au Swiming Trophy! En effet après une bonne série de train de vague XL et un stop à mi-parcours de la baston, Thomas pour Grenoble et Patrick pour le Bourg, ont trouvé bon de se rafraichir simultanément grâce à un drossage menant dans les branches. Bilan un coupe- vent déchiré et quelques hématomes! N’oublions pas que Patrick avait déjà pris une rouste mémorable sur ce même passage il y a une dizaine d’année… Merci à Denis pour la récupération de la pagaie de Patrick.
Maintenant passons à la caisse, on va dire 2 pts pour le bain, 1 pt pour le coupe-vent, et 2 pts pour la recherche de pagaie! Un total de 5pts me paraît règlo!
La deuxième partie avec le reste du groupe s’est déroulé sans encombre, car beaucoup plus facile. Le groupe de tête s’est occupé de l’élagage de quelques arbres encombrants.

La soirée s’est déroulée à l’Argentière autour d’une énorme marmite de carbonara et d’un petit mélange des îles…
Le dimanche, nous avons descendu le bas du Guil avec un temps idéal, toujours beaucoup d’eau et des paysages magnifiques. Et même là, perdus, il a fallu qu’un groupe de british embarque en même temps que nous !

Portion calme du Guil, au niveau de Guillestre

Portion calme du Guil, au niveau de Guillestre

Pour la suite, nous avons navigué sur la Durance avec un volume avoisinant à priori les 250 mètres cubes, selon Pascal qui a vérifié les niveaux le soir même! Nous avons pu par la même occasion, voir la descente de 3 gros radeaux de rondins d’une dizaines de tonnes jusqu’à Embrun. Il s’agissait d’une manifestation traditionnelle commémorant l’utilisation de la Durance pour acheminer les troncs vers la Provence. Gros succès pour ce rassemblement car des centaines de personnes étaient amassées le long du parcours. C’était notamment le cas au Rabioux !

Un radeau passe le Rabioux

Un radeau passe le Rabioux

Bien que repartis du Rabioux après les radeaux, nous sommes arrivés avant eux à Embrun… En effet, l’un des 3 s’est échoué sur un cailloux au niveau d’un drossage… Nous avons donc finis la descente devant le regard interrogatif des spectateurs. Les plus hardis ont pu se faire plaisir sous les applaudissements en s’amusant dans l’énorme vague de la Clapière, au débarquement.

Fabian dans la vague de la Clapière

Fabian dans la vague de la Clapière

Voilà! en conclusion ce fût un magnifique week-end de bateau, avec de super conditions et la convivialité en prime…et un peu d’émotions fortes pour certains!!!

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *